Europe-Les rendements obligataires à un plus bas de 2 semaines

jeudi 22 septembre 2016 11h08
 

par Dhara Ranasinghe

LONDRES, 22 septembre (Reuters) - Les rendements obligataires de la zone euro sont en baisse jeudi, à leurs plus bas niveaux en deux semaines, celui du Bund retombant résolument en territoire négatif dans la perspective d'un ralentissement du mouvement de hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale.

La Fed a laissé mercredi ses taux inchangés mais a clairement laissé entendre qu'elle pourrait durcir sa politique monétaire d'ici la fin de l'année, tout en prévoyant une remontée moins rapide des taux en 2017 et 2018.

"Ils sont assez 'faucon' à court terme mais plutôt 'colombe' pour ce qui est des prévisions de futures hausses des taux", dit Chris Scicluna, économiste en chef chez Daiwa Capital Markets.

"Ils ont également revu en baisse leurs prévisions de croissance à long terme et si on n'a pas une économie américaine forte, la croissance mondiale sera plus faible, ce qui renforcera le sentiment que les taux resteront bas pour une période prolongée."

Le rendement du Bund à 10 ans perd plus de 5 points de base (pdb) à -0,049%, après avoir fluctué autour de zéro ces derniers jours au gré des anticipations du marché et des annonces des banques centrales.

Les rendements des obligations des autres pays membres de la zone euro sont retombés de 4 à 7 bps, eux aussi à leurs plus bas niveaux en deux semaines dans la plupart des cas.

Le rendement de l'emprunt du Trésor américain à 10 ans est lui aussi descendu à son plus bas niveau en deux semaines, à 1,634%, en baisse de trois points de base.

Les marché obligataires avaient au contraire observé mercredi une remontée des rendements, accompagnée d'une pentification de la courbe des taux, en réaction à la décision de la Banque du Japon (BoJ) de fixer un objectif de taux à long terme et d'établir un "contrôle de la courbe des taux".

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)