Une aide publique aux banques en difficulté est à considérer-ABE

jeudi 22 septembre 2016 10h42
 

MILAN, 22 septembre (Reuters) - L'octroi d'aides publiques aux banques dont les bilans croulent sous le poids de créances douteuses est une possibilité à considérer, a déclaré le président de l'Autorité bancaire européenne (ABE).

"Le problème des créances douteuses doit être résolu rapidement (...) et si l'aide de l'Etat peut faire partie de la solution, il faut l'utiliser", déclare Andrea Enria dans un entretien que publie jeudi La Stampa.

Le président de la principale autorité réglementaire du secteur bancaire dans l'Union européenne répondait ainsi à une question sur Banca Monte Paschi di Siena, même s'il se refuse, dans l'interview, à faire des commentaires sur telle ou telle banque en particulier.

La banque toscane doit procéder à une augmentation de capital de cinq milliards d'euros dans le cadre d'un plan de sauvetage qui a reçu l'aval de la Banque centrale européenne (BCE). Elle prévoit également de brader pour 28 milliards d'euros de créances douteuses.

L'action Monte Paschi a beaucoup baissé en Bourse ces derniers jours, les investisseurs doutant de la faisabilité du plan de sauvetage.

Ils craignent notamment que le recours à l'aide publique ne déclenche le processus de "bail-in" qui impose des pertes aux actionnaires, aux détenteurs d'obligations et aux gros déposants.

Toujours très volatil, le titre Monte Paschi prend 1,45% à 19 centimes d'euros en Bourse de Milan vers 08h25 GMT.

(Francesca Landini; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)