BOURSE-EDF recule, baisse de l'objectif de production, d'Ebitda

jeudi 22 septembre 2016 10h02
 

PARIS, 22 septembre (Reuters) - L'action EDF accuse la plus forte baisse du SBF 120 jeudi matin, après avoir abaissé sa prévision d'Ebitda 2016 ainsi que, pour la deuxième fois en deux mois, ses objectifs de production nucléaire.

A 10h00, le titre recule de 1,99% à 10,595 euros. L'électricien français a atteint en début de matinée son point le plus bas depuis le 6 juillet.

EDF a indiqué mercredi soir revoir à la baisse de ses objectifs de production d'électricité nucléaire et de résultat opérationnel (Ebitda), en raison de l'arrêt prolongé de certains réacteurs, qui font l'objet de contrôles poussés liés à des défauts potentiels sur certaines cuves fabriquées dans le passé au Creusot par Areva.

Par ailleurs, Standard & Poor's a abaissé la note à long terme de l'électricien français, la ramenant de "A" à "A-", tout en relevant sa perspective de "négative" à "stable". L'agence de notation estime que les risques d'exécution du projet nucléaire Hinkley Point au Royaume-Uni sont élevés et que l'investissement lourd qu'il représente grèvera un cash flow opérationnel déjà faible.

Dans une note, Bryan Garnier maintient son conseil à l'"achat" sur le titre avec une valeur intrinsèque ("fair value") légèrement dégradée à 13,6 euros (contre 13,8 euros) et abaisse son estimation d'Ebitda de 1,2% pour 2016 et de 2% pour 2017. (Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)