Ericsson va cesser de fabriquer en Suède, 3.000 postes touchés - presse

mercredi 21 septembre 2016 22h49
 

STOCKHOLM, 21 septembre (Reuters) - Le spécialiste des équipements de réseaux mobiles Ericsson a l'intention de fermer ses derniers sites de fabrication en Suède, qui emploient quelque 3.000 personnes, a rapporté mercredi le quotidien Svenska Dagbladet.

Il précise, en citant des documents internes, que les usines de Boras et Kumla vont être fermées, ce qui mettrait fin à 140 de production en Suède pour le groupe, qui fabriquait à l'origine des équipements pour le télégraphe et le téléphone.

Les emplois touchés concernent la division de produits de réseaux, la plus importante du groupe, ajoute l'article.

Ericsson, qui emploie environ 120.000 personnes dans le monde dont 17.000 en Suède, est confronté à la stagnation de la demande sur les marchés développés.

En juillet, il a annoncé son intention de doubler ses réductions de coûts pour s'adapter à l'évolution du marché, ce qui porte son objectif d'économies annuelles à environ dix milliards de couronnes suédoises (1,04 milliard d'euros) pour la période 2014-2017.

Il n'a pas précisé à l'époque l'impact prévu de ces mesures sur ses effectifs.

Ericsson n'était pas disponible dans l'immédiat mercredi pour commenter ces informations.

(Mia Shanley; Marc Angrand pour le service français)