EDF-S&P abaisse la note à "A-", relève la perspective à "stable"

mercredi 21 septembre 2016 18h11
 

21 septembre (Reuters) - Standard & Poor's annonce mercredi abaisser la note à long terme d'EDF, la ramenant de "A" à "A-", tout en relevant sa perspective de "négative" à "stable".

L'agence de notation estime que les risques d'exécution du projet nucléaire Hinkley Point C sont élevés et que l'investissement lourd qu'il représente grèvera un cash flow opérationnel déjà faible.

La Première ministre britannique Theresa May a donné jeudi dernier son feu vert - assorti de nouvelles conditions - à la construction par EDF d'une nouvelle centrale nucléaire à Hinkley Point, un projet de 18 milliards de livres sterling (21,2 milliards d'euros) financé en partie par des capitaux chinois.

La perspective stable s'explique par les remèdes proposés par EDF et le gouvernement français, relatifs en particulier à une augmentation de capital et à la cession d'une participation de 49% dans RTE dans les trimestres à venir.

"En conséquence, nous prévoyons que la dette d'EDF diminuera dans les deux prochaines années", dit l'agence.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)