France-Amélioration du climat des affaires en septembre

jeudi 22 septembre 2016 08h52
 

PARIS, 22 septembre (Reuters) - Le climat des affaires s'est
amélioré en septembre en France grâce à un rebond dans
l'industrie manufacturière et la confirmation de l'embellie dans
les services, selon les données publiées jeudi par l'Insee.
    L'indicateur global du climat des affaires, calculé à partir
des réponses des chefs d'entreprise interrogés dans le cadre de
cette enquête mensuelle, s'inscrit en hausse d'un point, à 102,
dépassant légèrement sa moyenne de long terme qui s'établit à
100.
    Par secteurs, l'indicateur de l'industrie manufacturière
regagne deux points à 103, retrouvant son niveau de juillet,
alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient
stable à 101.
    Celui des services progresse d'un point à 102, un plus haut
depuis janvier 2011, mais l'indicateur du bâtiment est resté
stable à 95 pour le cinquième mois consécutif.
    La marque pour le commerce de détail recule d'un point, à
102, et celle du commerce de gros, calculée tous les deux mois,
s'effondre de cinq points, à 99, pour revenir à son niveau de
mars 2015.
    L'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie
reste dans la zone indiquant une conjoncture incertaine,
souligne l'Insee.
    Dans l'industrie, l'opinion des chefs d'entreprise sur leurs
perspectives personnelles de production bondit de huit points et
repasse au-dessus de sa moyenne de longue période. Ils sont
également nettement plus optimistes (+6 points) sur les
perspectives générales de production du secteur.  
    Ils signalent que les carnets de commandes se regarnissent
dans leur ensemble, même si les commandes provenant de
l'étranger sont quasi stables.
    L'amélioration provient pour l'essentiel de l'industrie
agroalimentaire et du secteur des matériels de transport,
indique l'Insee.
    Dans les services, le solde d'opinions sur l'activité passée
diminue, s'éloignant de sa moyenne de long terme. Mais ceux
relatifs à l'activité et à la demande prévues s'améliorent et
repassent légèrement au-dessus de leur niveau moyen.
    Dans la majorité des branches des services, le climat des
affaires se situe à sa moyenne ou légèrement au-dessus.
Seul le climat des affaires de l'hébergement-restauration
se situe nettement au-dessous de sa moyenne, malgré une nette
amélioration en septembre après la forte dégradation observée en
août.
    
    Statistiques détaillées sur le site de l'Insee :
    Climat des affaires here
    Industrie manufacturière here
    Services here
    
    
 Les indicateurs français en temps réel                  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel           
 Le point sur la conjoncture française                   
 
 (Yann Le Guernigou)