LEAD 1-Des actionnaires de Volkswagen lui réclament 8,2 mds

mercredi 21 septembre 2016 14h47
 

(Actualisé avec des précisions)

BERLIN, 21 septembre (Reuters) - Des actionnaires réclament à Volkswagen 8,2 milliards d'euros de dommages et intérêts liés au scandale des émissions polluantes, a annoncé mercredi le tribunal de Brunswick.

Ce tribunal du Land de Basse-Saxe, qui abrite le siège social de VW à Wolfsburg, a précisé qu'il avait enregistré quelque 1.400 plaintes, dont 750 lundi, le premier jour ouvré faisant suite au premier anniversaire du scandale.

Il a ajouté qu'il avait dû renforcer ses effectifs pour faire face à cet afflux de plaintes, qui s'explique par le fait que les actionnaires craignaient que le 18 septembre - jour où la manipulation des tests d'émissions polluantes fut révélé aux Etats-Unis voici un an - soit la date limite pour ester en justice.

Les plaignants affirment que Volkswagen n'a pas informé les actionnaires suffisamment tôt au sujet d'un logiciel permettant de contourner les tests et qui équipaient autour de 11 millions de véhicules de par le monde.

Le constructeur, exposé à de multiples enquêtes et procédures dans le monde entier, n'a cessé de dire qu'il n'avait pas enfreint les règles des marchés financiers à l'occasion de la révélation du trucage.

La principale plainte que doit instruire le tribunal de Brunswick porte sur une somme de 3,3 milliards d'euros. Elle a été déposée il y a à peu près six mois par l'avocat Andreas Tulip pour le compte d'investisseurs institutionnels.

Le tribunal a présenté mercredi certaines des autres plaintes: deux groupes d'investisseurs réclament 1,5 milliard et 550 millions d'euros respectivement; des institutionnels veulent 30 millions d'euros et une société d'investissement 45 millions.

Des plaintes ont également été déposées par les fonds de pension des Länder de Bavière, Hesse et Bade-Wurtemberg.

(Andreas Cremer et Patricia Weiss, Patrick Vignal et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)