LEAD 2-Les actionnaires de Banco BPI laissent la voie libre à Caixabank

mercredi 21 septembre 2016 19h08
 

(Actualisé avec résultat du vote §3 et avis de la CMVM §9-10)

PORTO, 21 septembre (Reuters) - Les actionnaires de la banque portugaise Banco BPI ont donné mercredi leur feu vert à la suppression d'une limite de 20% pesant sur les droits de vote, ce qui ouvre la voie à une reprise de la banque portugaise par l'espagnole Caixabank après des mois de frictions entre actionnaires.

"Le déblocage des statuts a finalement été voté. Les conditions sont réunies pour que l'offre de Caixabank puisse aller de l'avant", a dit à des journalistes un des actionnaires après le vote.

Selon BPI, la motion a été adoptée par 88% des votes.

La réunion des actionnaires convoquée pour se prononcer sur la levée des limites des droits de vote avait été reportée à deux reprises par rapport à date initiale du 22 juillet.

Avant le vote, BPI avait proposé de céder une participation de 2% dans sa filiale angolaise à une compagnie contrôlée par la femme d'affaires angolaise Isabel dos Santos, fille du président angolais, dans l'espoir de convaincre l'Etat angolais de se prononcer en faveur de la levée d'une limite des droits de vote.

Le conseil d'administration de BPI propose de vendre cette participation à l'opérateur mobile angolais Unitel, contrôlé indirectement par Isabel dos Santos.

Cette dernière possède une participation d'environ 20% dans la banque portugaise et avait, grâce à la limite des droits de vote réussi jusqu'ici à bloquer le rachat de BPI par Caixanbank.

La banque espagnole, qui possède déjà environ 45% de BPI, avait menacé de retirer son offre sur cette dernière si la limite des droits de vote n'était pas levée.   Suite...