Le patron de Novo Banco confiant pour le processus de vente

mercredi 21 septembre 2016 10h28
 

LISBONNE, 21 septembre (Reuters) - De nouveaux investisseurs institutionnels ont exprimé leur intérêt pour la banque Novo Banco, que l'Etat portugais souhaite vendre, déclare son directeur général.

Dans une note interne consultée par Reuters, Antonio Ramalho précise que ces investisseurs s'ajoutent aux quatre qui s'étaient manifestés en juin. Il évoque la possibilité d'une introduction en Bourse et se dit confiant de voir le processus de vente aboutir.

"Il n'y a aucune raison de penser que la banque ne trouvera pas un ou plusieurs actionnaires dans ce processus de vente, quel qu'en soit le modèle", écrit-il dans la note.

En 2014, l'Etat portugais a investi 4,9 milliards d'euros, principalement en fonds publics, dans le sauvetage de Banco Espirito Santo, dont les actifs les plus sains ont été regroupés dans Novo Banco.

Le processus de vente des parts de l'Etat dans Novo Banco a été lancé l'an dernier puis interrompu faute d'offres jugées suffisantes. La banque centrale a relancé le processus après le transfert de dettes d'environ deux milliards d'euros.

L'Union européenne a donné à Lisbonne jusqu'en août 2017 pour vendre Novo Banco. (Sergio Goncalves; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)