Inditex fait mieux que ses rivaux au premier semestre

mercredi 21 septembre 2016 08h34
 

MADRID, 21 septembre (Reuters) - Inditex a annoncé mercredi une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice net du premier semestre de son exercice 2016-2017, le numéro un mondial des magasins de prêt à porter ayant surtout profité de performances commerciales solides sur la période.

Le groupe espagnol fait ainsi mieux que ses rivaux européens Hennes & Mauritz et Next, qui ont fait état la semaine dernière de chiffres inférieurs aux attentes, incriminant une météo contraire pour leurs contre-performances.

Inditex, propriétaire, entre autres, de l'enseigne Zara a récemment mis l'accent sur de magasins plus grands dans des localités de choix ainsi que sur ses ventes en ligne.

Le groupe réussit à maintenir à distance ses rivaux grâce à un système de production fortement automatisé, qui lui permet de s'adapter à des changements de mode ou à des bouleversements météorologiques.

Les ventes d'articles tels que des robes et des hauts fleuris, des combinaisons ainsi que d'amples pulls dans les magasins Zara ont contribué à une hausse de 13% des ventes, à taux de changes constants, entre le 1er août et le 18 septembre, soit le début du troisième trimestre de l'exercice en cours.

Plus de la moitié des ventes d'Inditex sont réalisées dans des devises étrangères, ce qui l'entreprise sensible aux fluctuations de l'euro.

Sur les six mois au 31 juillet, le bénéfice net d'Inditex s'est établi à 1,26 milliard d'euros, ce qui représente une progression de 8% par rapport à la même période de 2015-2016. Les analystes financiers interrogés par Reutees avaient anticipé en moyenne 1,25 milliard.

Le chiffre d'affaires sur la période a augmenté de 11% et l'excédent brut d'exploitation (EBE) a enregistré une hausse de 7%, à 2,11 milliards d'euros contre un consensus de 2,10 milliards. (Angus Berwick, Benoît Van Overstraeten pour le service français)