Lula sera jugé pour corruption, annonce un magistrat instructeur

mardi 20 septembre 2016 23h18
 

SAO PAULO, 20 septembre (Reuters) - Luiz Inacio Lula da Silva sera jugé pour corruption, a annoncé mardi le magistrat qui instruit le dossier visant l'ancien président brésilien.

Sergio Moro a déclaré que Lula, chef d'Etat de 2003 à 2011 sera jugé pour avoir accepté 3,7 millions de réals de pots-de-vin (1 million d'euros). Cette accusation est portée dans le cadre de l'enquête sur le scandale des rétrocommissions au sein de la compagnie pétrolière publique, via un groupe de BTP qui lui aurait notamment acheté et rénové un appartement dans une station balnéaire.

Cette décision du juge Moro pourrait empêcher l'ancien dirigeant de tenter un retour politique en 2018 et réduire à néant les chances du Parti des travailleurs (PT), dont il est issu, de revenir au pouvoir. Certains observateurs redoutent même que la formation politique disparaisse.

Malgré les accusations de corruption visant le PT et un certain nombre de ses dirigeants, les sondages placent Lula parmi les personnalités les mieux placées à deux ans des élections présidentielle.

Lula a été inculpé pour trois chefs d'accusation, tous pour corruption. Chacun d'entre eux est susceptible de lui valoir 16 années de prison. (Brad Brooks, Nicolas Delame pour le service français)