Sky accusé d'entrave à la concurrence sur le marché britannique

mardi 20 septembre 2016 15h59
 

LONDRES, 20 septembre (Reuters) - Le groupe européen de télévision payante Sky pourrait avoir enfreint les règles de la concurrence en rendant trop difficile la résiliation d'un abonnement ou le changement de fournisseur, a estimé mardi l'Ofcom, l'autorité du marché britannique des télécommunications, l'exposant ainsi au risque une lourde amende.

L'Ofcom a conclu qu'il existait des "motifs raisonnables" de penser que Sky avait enfreint la réglementation en vigueur entre mai 2014 et juillet 2015.

Numéro deux du marché britannique du haut débit avec une part de marché de 24% selon l'Ofcom, Sky encourt en théorie une amende susceptible d'atteindre jusqu'à 10% du chiffre d'affaires réalisé au cours de la période concernée.

Sky, dont Twenty-First Century Fox possède 39%, s'est dit "très déçu" des conclusions de l'Ofcom, ajoutant qu'il allait les étudier avant d'y répondre.

Le groupe a un mois pour adresser une réponse écrite au régulateur. (Peter Hobson; Marc Angrand pour le service français)