Cacib nomme un nouveau responsable du M&A pour le Moyen-Orient

mardi 20 septembre 2016 15h24
 

DUBAI/PARIS, 20 septembre (Reuters) - Crédit agricole Corporate and Investment Bank (Cacib) a nommé un nouveau responsable pour ses activités de fusions-acquisitions au Moyen-Orient, un poste qui n'était plus occupé localement depuis cinq ans, ont indiqué mardi des sources proches du dossier.

Marc Sfeir, qui a été débauché de Bank of America-Merrill Lynch, dirigera le pôle M&A de Dubaï, ont précisé ces sources.

Cacib avait décidé de relocaliser à Paris une partie de ses activités à la suite de la crise financière qui avait touché Dubaï et la région en 2011.

Deux sources ont fait valoir que la nomination en 2015 de Mazin Manna à la tête de la région Moyen-Orient Afrique du Nord a coïncidé avec une expansion des activités de Cacib dans la région.

Interrogé par Reuters en marge d'une conférence à Paris, le directeur général du Crédit agricole a estimé au contraire que la stratégie de sa banque était constante, tant dans les métiers que dans les géographies.

Une nomination, comme celle de Marc Sfeir - qu'il n'a pas confirmée - ne constitue en rien un changements de cap, a fait valoir Philippe Brassac mais constitue simplement "une confirmation" que la région du Moyen-Orient est importante pour le groupe.

Le patron de la 'banque verte' a précisé que les grands arbitrages sur les métiers et les régions du groupe avaient été faits et que la stabilité du modèle de la banque était désormais érigé en marqueur stratégique.

"A chaque fois que l'on me dit : 'est-ce que vous savez ce que sera le Crédit agricole en 2020 ?' je dis : 'oui, exactement ce qu'on est aujourd'hui mais en plus efficace'", a-t-il résumé. (David French à Dubaï et Julien Ponthus à Paris, avec Maya Nikolaeva, édité par Dominique Rodriguez)