Allergan achète Tobira, spécialiste du traitement de la Nash

mardi 20 septembre 2016 15h15
 

20 septembre (Reuters) - Le groupe pharmaceutique Allergan a annoncé mardi le rachat, pour un montant qui pourrait atteindre 1,7 milliard de dollars (1,52 milliard d'euros), du laboratoire Tobira Therapeutics, s'assurant ainsi l'accès à ses traitements expérimentaux de la Nash, une maladie du foie.

Allergan offre 28,35 dollars par action Tobira, soit une prime de 500% sur le cours de clôture de sa cible lundi (4,74 dollars).

Les actionnaires de Tobira pourraient même recevoir 49,84 dollars pour chacun de leurs titres au final si un certain nombre de conditions sont remplies. Ce prix maximum correspond à 19 fois la valeur actuelle de la société (89 millions de dollars).

L'action Tobira s'échangeait à 32 dollars dans les transactions en préouverture mardi, en hausse de 575%.

Environ 30% de la population des habitants des Etats-Unis souffrent de maladies du foie, dont la Nash (stéatohépatite non-alcoolique), dues à l'obésité, au diabète ou à une alimentation déséquilibrée, selon l'American Liver Foundation.

Aucun médicament n'a à ce jour été homologué pour la Nash, qui touche jusqu'à 5% des Américains. Parmi les laboratoires qui travaillent au développement d'un tel traitement figurent entre autres Intercept Pharmaceuticals et le français Genfit , qui disposent de médicaments en phase d'essais cliniques.

Ce dernier a d'ailleurs annoncé mardi le lancement d'un nouveau programme de diagnostic de la maladie. (Natalie Grover à Bangalore; Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)