Baosteel et Wuhan se marient pour créer un géant de l'acier

mardi 20 septembre 2016 11h45
 

SHANGHAI/HONG KONG, 20 septembre (Reuters) - Le sidérurgiste chinois Baosteel Iron and Steel va racheter son concurrent et compatriote Wuhan Iron and Steel afin de donner naissance au numéro deux mondial du secteur derrière ArcelorMittal.

Baosteel émettra de nouvelles actions afin d'absorber sa cible, précise Wuhan dans un communiqué publié mardi donnant les premiers détails d'un rapprochement attendu.

Cette union, qui attend encore le feu vert des autorités chinoises, créera une entité avec une capacité de production de 60 millions de tonnes par an, lui permettant de ravir à Hebei Iron and Steel la place de numéro un chinois.

Cette fusion entre deux groupes publics, évoquée pour la première fois en juin dernier, s'inscrit dans la volonté du gouvernement chinois de concentrer l'industrie sidérurgique afin d'en réduire la surcapacité. D'autres rapprochements pourraient suivre. (Ruby Lian à Shanghai, avec Meg Shen et Twinnie Siu à Hong Kong; Patrick Vignal pour le service français)