LEAD 1-Une femme, Emma Walmsley, nommée à la tête de GlaxoSmithKline

mardi 20 septembre 2016 11h50
 

(Actualisé avec précisions, commentaires et cours)

par Ben Hirschler

LONDRES, 20 septembre (Reuters) - GlaxoSmithKline a annoncé mardi avoir nommé à sa tête Emma Walmsley, jusqu'ici responsable des produits grand public du laboratoire britannique, après avoir examiné des candidatures externes et internes.

Emma Walmsley, âgée de 47 ans et arrivée chez GSK en 2010 en provenance de L'Oréal, sera la première femme à diriger un grand groupe mondial de la pharmacie.

Elle entrera au conseil d'administration en janvier puis remplacera le 1er avril Andrew Witty, qui était en poste depuis 2008 et avait annoncé il y a six mois son intention de partir à la retraite le 31 mars 2017.

Sa nomination risque de décevoir certains investisseurs comme le gérant vedette Neil Woodford, un des principaux actionnaires de GSK et détracteur de son organisation actuelle, qui plaidait pour l'arrivée d'une personnalité extérieure.

Emma Walmsley faisait cependant partie des favoris pour le poste avec Abbas Hussain, le patron de la division de pharmacie, et Roger Connor, qui supervisait la production.

Sa nomination donne à penser que GSK conservera ses produits de santé grand public, comme le laisse entendre le président du groupe, Philip Hampton, dans le communiqué de mardi.

"Sous la direction d'Andrew, GSK a su bâtir des positions de leader dans la pharmacie, les vaccins et les produits de santé grand public", déclare-t-il. "Ceux-ci constituent d'excellentes bases pour une croissance soutenable et de long terme, et nous sommes confiants dans la capacité d'Emma à capitaliser sur ces forces."   Suite...