France-La Cour des comptes veut plus d'efforts pour l'assurance maladie

mardi 20 septembre 2016 11h23
 

* Retour à l'équilibre possible en 2019, estime la Cour

* Au moins deux milliards à trouver pour tenir l'objectif 2017

* La Cour des comptes met la pression sur les dentistes

PARIS, 20 septembre (Reuters) - Même si les comptes de la Sécurité sociale s'améliorent, leur retour à l'équilibre ne peut être envisagé rapidement sans intensifier les efforts d'économies, en priorité sur l'assurance maladie, estime la Cour des Comptes.

Dans son rapport annuel sur l'application des lois de financement de la Sécu, elle note que le déficit global - 10,2 milliards d'euros, dont 6,8 milliards pour le régime général - a été plus faible qu'anticipé en 2015 pour la deuxième année consécutive.

Et, pour la première fois depuis 2001, la dette sociale a diminué pour revenir à 156,4 milliards d'euros, près de deux milliards de moins qu'un an plus tôt.

Le déficit devrait être encore inférieur aux prévisions en 2016, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine ayant évoqué récemment un montant, pour le régime général "nettement en dessous de cinq milliards" d'euros, contre six milliards prévu à l'origine puis 5,2 milliards depuis juin.

"L'horizon du rétablissement complet de l'équilibre des comptes de la Sécu, ce n'est plus une utopie, il est à portée de main", a estimé la ministre, "pas pour 2016 mais très vite".

Alors qu'elle ne l'envisageait pas l'an passé avant 2020, voire 2021, la Cour des comptes intègre les progrès réalisés et juge cet équilibre possible dès 2019.   Suite...