Les taux négatifs coûteront 500 mlns par an aux Landesbanken

lundi 19 septembre 2016 17h41
 

FRANCFORT, 19 septembre (Reuters) - Les caisses d'épargne et banques régionales (Landesbanken) publiques allemandes anticipent une charge globale d'au moins 500 millions d'euros par an du fait de la politique de taux négatif de la Banque centrale européenne (BCE), ont déclaré à Reuters trois sources proches du dossier.

Ces établissements publics, qui ne répercutent pas les taux négatifs sur la majorité de leurs clients, fondent toutefois leurs calculs sur une partie seulement des dépôts et sur des volumes de plus de 10.000 euros, a précisé l'une des sources.

Cela impliquerait que le coût global des taux négatifs est bien supérieur au montant de 500 millions d'euros évoqué pour les établissements du secteur public dans leur ensemble.

"Nous parlons là d'une analyse brute, et non pas de quelque chose qui fasse autorité", a déclaré un porte-parole de la DSGV, la fédération des caisses d'épargne.

Le taux des dépôts de la BCE est actuellement fixé à -0,4%, ce qui veut dire que les banques rémunèrent l'institut d'émission pour déposer auprès de ses guichets leurs réserves excédentaires.

Cette politique vise à encourager les banques à prêter plus pour soutenir la croissance économique mais elle n'a pas empêché la demande de crédit de rester faible.

(Andreas Kröner, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)