Le gouvernement n'envisage pas de reprendre la dette de la SNCF

lundi 19 septembre 2016 17h45
 

PARIS, 19 septembre (Reuters) - Le gouvernement français estime qu'il n'est pas opportun d'envisager une reprise de la dette de la SNCF à ce stade, lit-on dans un rapport remis lundi au Parlement.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé début juin que l'Etat reprendrait tout ou partie de la dette et qu'un rapport "examinera(it) les différentes hypothèses de reprise (...) et la création d'une caisse d'amortissement".

Le rapport obtenu par Reuters conclut cependant que "le gouvernement estime qu'il n'est pas opportun d'envisager à ce stade un dispositif de reprise de la charge de la dette historique du gestionnaire d'infrastructure".

L'encours de la dette de SNCF Réseau, ancien RFF, était de 40,8 milliards d'euros à fin juin 2016, lit-on dans le rapport. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)