** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 19 septembre 2016 07h54
 

PARIS, 19 septembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse
lundi en l'ouverture, à la faveur notamment de la remontée des cours du pétrole sur fond de
perspective d'un accord mondial en matière de production, ce qui permettra aux marchés actions
de commencer la semaine sur une note positive après deux reculs hebdomadaires.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner
jusqu'à 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,6% et le FTSE à Londres 1%.
Sur les deux dernières semaines, les trois indices ont perdu un total de respectivement 4,6%,
3,8% et 2,7%. 
    La Bourse de Tokyo est restée fermée pour la célébration du jour des personnes âgées.
L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) avance
de son côté de 1,25% après avoir perdu 2,4% la semaine dernière.
    Ce rebond de marchés actions intervient dans une certaine forme d'attentisme des
investisseurs avant les réunions de politique monétaires de la Réserve fédérale américaine et de
la Banque du Japon (BoJ) programmées cette semaine.
    Aux yeux de certains, il n'est pas encore totalement exclu que la Fed décide de relever ses
taux d'intérêt tandis qu'un large consensus existe pour dire que la BoJ, prenant le chemin
inverse, va encore assouplir sa politique monétaire.
    Les acteurs de marché attendent par ailleurs d'en savoir plus sur l'explosion d'une bombe
samedi à New York, qui a fait 29 blessés. A ce stade de l'enquête, aucun élémént n'accrédite la
piste du "terrorisme international", a déclaré dimanche le gouverneur de l'Etat de New York,
Andrew Cuomo. 
    Vendredi, Wall Street fini en légère baisse, plombée par un secteur financier qui a
accueilli avec une certaine inquiétude le risque encouru par Deutsche Bank de se voir
infliger une amende de 14 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) par la justice
américaine. 
    Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a cependant gagné 0,2%, le S&P-500 0,5% et le Nasdaq
2,3%, ce dernier, contrairement aux deux premiers, regagnant la quasi-totalité du terrain perdu
la semaine d'avant, grâce notamment au bond hebdomadaire de 11,5% du titre Apple.
    Les cours du pétrole, qui avaient fortement reculé la semaine dernière, reprennent quelque
1,5% après des déclarations du président vénézuélien Nicolas Maduro, disant dimanche à
l'occasion d'un sommet des non-alignés que les pays producteurs de pétrole membres de l'Opep ou
en dehors de l'organisation se rapprochaient d'un accord pour stabiliser le marché. 
    L'or noir est également soutenu par un repli du dollar face à un panier de devises
internationales et par des violences en Libye qui perturbent les livraisons en provenance
de ce pays.
    
    PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 19 SEPTEMBRE 
    
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 US      14h00  Indice immobilier NAHB         septembre   60            60
 
    VALEURS À SUIVRE
    * TELECOMS - SFR, BOUYGUES TELECOM et ILIAD ont repris des
contacts préliminaires au sujet d'une consolidation du secteur en France, a déclaré le PDG
d'ORANGE, une information démentie par Bouygues et Altice, la maison mère de
SFR. 
    * EDF. Moody's a annoncé vendredi avoir placé la note de crédit du groupe,
actuellement à "A2", sous revue en vue d'un abaissement après que l'investissement de
l'électricien français dans le projet nucléaire d'Hinkley Point, au Royaume-Uni, a été confirmé.
 
    * LAFARGEHOLCIM envisage de se retirer de plusieurs marchés pour faire une réussite
de la fusion bouclée l'an dernier entre les cimentiers français Lafarge et suisse Holcim, a
déclaré son président, Beat Hess, à l'hebdomadaire Sonntagszeitung. 
    * ABB a décidé de conserver sa division de réseaux électriques ("Power Grids"), qui
avait été placé sous revue stratégique l'an dernier, rapporte dimanche l'hebdomadaire
SonntagsZeitung qui cite des sources au siège de la société. 
        
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)