UE-Renzi mécontent des conclusions du sommet de Bratislava

vendredi 16 septembre 2016 20h42
 

BRATISLAVA, 16 septembre (Reuters) - Le président du Conseil italien Matteo Renzi a exprimé vendredi son mécontentement à l'égard des conclusions du sommet européen de Bratislava et a refusé de participer à la conférence de presse commune avec François Hollande et Angela Merkel.

"Je ne suis pas content des conclusions (du sommet) sur la croissance et l'immigration", a déclaré Renzi devant les journalistes à l'issue de la réunion dans la capitale slovaque.

Interrogé sur son absence à la conférence de presse tenue par le président français et la chancelière allemande, le chef du gouvernement italien a répondu : "je ne peux pas participer à une conférence de presse avec Merkel et Hollande sans partager leurs positions".

De source diplomatique à Bratislava, on indique que la conférence à trois Hollande-Merkel-Renzi n'avait pas été prévue et que le président français et la chancelière allemande entendaient seulement prolonger l'image d'unité donnée la veille à l'Elysée. "Il n'y a aucun problème avec les Italiens, ils sont d'accord sur le fond", a-t-on ajouté.

Selon le dirigeant italien, le sommet n'a marqué aucune avancée significative sur la crise migratoire en Europe. "Dire que le document d'aujourd'hui est un pas en avant sur la question des migrants relèverait de l'imagination ou de l'acrobatie verbale", a-t-il affirmé. (Steve Scherer; Pierre Sérisier pour le service français)