La BaFin examine le calendrier des annonces de Linde

vendredi 16 septembre 2016 13h49
 

FRANCFORT, 16 septembre (Reuters) - La BaFin, autorité de tutelle des marchés financiers allemands, a dit vendredi qu'elle avait ouvert une enquête de routine pour déterminer si le groupe de gaz industriels Linde avait fait de la rétention d'informations concernant le départ de certains de ses dirigeants.

Linde avait annoncé mardi le départ immédiat de son directeur financier Georg Denoke. Elle avait dit en outre que le président du directoire, Wolfgang Büchele, ne prolongerait pas son mandat au-delà d'avril 2017, à la suite de la rupture des discussions sur un projet de fusion avec le concurrent américain Praxair.

Dans un entretien publié le lendemain par Handelsblatt, le président du conseil de surveillance, Wolfgang Reitzle, s'était exprimé sur Praxair et sur ces départs. Le quotidien financier précisait que l'entretien avait eu lieu immédiatement après la réunion du conseil de surveillance durant laquelle ces départs avaient été évoqués.

Le Spiegel écrit, sans donner de source, que la BaFin examine également des achats d'actions Praxair par Reitzle avant l'annonce du projet de fusion initial.

Un porte-parole du régulateur a dit que ce dernier examinait de façon habituelle s'il y avait eu des achats de titres suspects en lien avec la rupture des discussions avec Praxair et que l'enquête ne visait pas tel ou tel individu en particulier.

Un porte-parole de Linde a dit que les achats de Reitzle étaient conformes au code de gouvernance de l'entreprise et aux dispositions réglementaires.

(Andreas Kröner; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)