Première audience dans le conflit Mediaset-Vivendi en mars-sce

jeudi 15 septembre 2016 13h28
 

MILAN, 15 septembre (Reuters) - La première audience judiciaire dans le conflit qui oppose le diffuseur italien Mediaset au groupe français Vivendi aura lieu le 21 mars prochain, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Le groupe contrôlé par la famille Berlusconi réclame des dommages et intérêts à Vivendi pour ne pas avoir honoré un accord conclu en avril dernier pour le rachat de sa filiale de télévision payante Mediaset Premium.

L'accord initial prévoyait la reprise par Vivendi de la totalité du capital de Mediaset Premium mais aussi un échange de participations croisées à hauteur de 3,5% de chacun des deux groupes.

Le groupe dirige par Vincent Bolloré a par la suite fait volte-face, proposant de n'acquérir que 20% de Premium, qui est déficitaire, et de monter progressivement à 15% au tour de table de Mediaset.

Le français a prévenu que faute de parvenir à un accord dans les temps, l'accord d'avril pourrait être mort-né au 30 septembre en l'absence de feu vert des autorités de concurrence européennes, ce que la partie italienne conteste.

Mediaset n'a pas encore décidé s'il demanderait à la justice italienne d'accélérer l'examen de son recours, a-t-on appris de sources proches du dossier. (Giancarlo Navach et Emilio Parodi; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)