ENQUÊTE -Zone euro-La politique budgétaire doit prendre la relève

jeudi 15 septembre 2016 13h26
 

* Les données de l'enquête: reuters://realtime/verb=Open/url=cpurl://apps.cp./Apps/econ-polls?RIC=EUGDPQAP

* Les données sur la BCE: reuters://realtime/verb=Open/url=cpurl://apps.cp./Apps/cb-polls?RIC=EUECBR%3DECI

par Shrutee Sarkar et Rahul Karunakar

15 septembre (Reuters) - La politique budgétaire doit compléter une politique monétaire toujours plus accommodante pour sortir l'économie de la zone euro de l'ornière d'une croissance et d'une inflation faibles, estiment une majorité d'économistes sondés par Reuters.

Les interrogations des investisseurs sur la capacité de banques centrales comme la Banque du Japon ou la Banque centrale européenne à relancer l'activité et à stimuler la hausse des prix ont entraîné des dégagements sur les marchés obligataires au cours des dernières séances.

Klaas Knot, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a aussi mis en garde mercredi contre les risques d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire.

Près de 90% des quelques 70 économistes interrogés la semaine dernière par Reuters dans le cadre d'une enquête mensuelle sur les perspectives de la zone euro ont estimé que la politique budgétaire devait être mise à contribution pour stimuler l'activité et les prix plutôt que le recours à des mesures encore plus agressives de politique monétaire.

Le président de la BCE Marion Draghi a aussi déclaré la semaine dernière que les politiques budgétaires devaient soutenir la reprise. Il faisait échos aux propos de nombreux banquiers centraux lors de leur symposium annuel à Jackson Hole aux Etats-Unis fin août sur le même thème.

Les marges de manoeuvre budgétaire des pays de la zone euro sont toutefois contraintes par le Pacte de stabilité qui fixe notamment un plafond au déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB), même si un certain nombre de dirigeants européens plaident régulièrement pour plus de souplesse dans l'application de cette règle.   Suite...