LEAD 2-Londres donne son feu vert à Hinkley Point, avec des garde-fous

jeudi 15 septembre 2016 14h20
 

(Actualisé avec conférence téléphonique d'EDF)

* EDF réalisera bien le projet avec le chinois CGN

* Londres impose ses conditions sur le contrôle du projet

* L'accord définitif maintient le prix de £92,50/MWh

* L'action EDF baisse

par Benjamin Mallet et Kate Holton

PARIS/LONDRES, 15 septembre (Reuters) - La Première ministre britannique Theresa May a donné jeudi son feu vert à la construction par EDF d'une nouvelle centrale nucléaire à Hinkley Point, un projet de 18 milliards de livres sterling (21,2 milliards d'euros) financé en partie par des capitaux chinois.

Le gouvernement britannique a précisé dans un communiqué que son aval à la construction de deux réacteurs de type EPR dans le sud-ouest de l'Angleterre était assorti de nouvelles conditions qui lui permettent notamment d'intervenir en cas de vente de la participation de contrôle d'EDF.

Les autres termes des accords précédemment signés sont inchangés et EDF détiendra comme prévu 66,5% du projet tandis que le chinois CGN investira 6 milliards de livres pour en acquérir 33,5%.   Suite...