Volkswagen pourrait ne pas reprendre les ventes de diesel aux USA

jeudi 15 septembre 2016 00h42
 

WASHINGTON, 15 septembre (Reuters) - Volkswagen n'a pas encore décidé s'il allait reprendre ou non les ventes de véhicules diesel aux Etats-Unis, même s'il y est autorisé, après le scandale de manipulation des tests sur les émissions polluantes, a annoncé mercredi une porte-parole du constructeur automobile.

Le groupe allemand est interdit de ventes de véhicules diesel aux Etats-Unis depuis fin 2015 après avoir reconnu avoir mis au point un logiciel destiné à truquer les tests.

VW négocie avec les autorités américaines mais ne devrait pas obtenir le feu vert pour reprendre la vente de ses véhicules diesel avant l'an prochain au plus tôt.

Une porte-parole de Volkswagen, Jeannine Ginivan, a déclaré dans un communiqué que le constructeur continuait à étudier l'opportunité de vendre des moteurs diesel sur le marché américain mais qu'il n'avait pas encore annoncé ses décisions concernant ses futurs produits.

Selon un article du Wall Street Journal paru mardi, le responsable des opérations en Amérique du Nord a dit que VW pourrait décider de mettre fin à ses ventes de voitures diesel aux Etats-Unis. La société n'a pas contesté ces déclarations.

Avant que le scandale des émissions polluantes n'éclate en septembre 2015, les ventes de véhicules diesel représentaient près du quart des ventes de la marque Volkswagen aux Etats-Unis. (David Shepardson, Juliette Rouillon pour le service français)