** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 14 septembre 2016 07h53
 

PARIS, 14 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en
hausse mercredi en ouverture, après quatre séances dans le rouge qui donneront
peut-être l'occasion aux investisseurs d'opérer des rachats à bon compte, tandis
que l'éventualité d'une annonce de rachat de Monsanto par Bayer
 pourrait constituer un élément de soutien des cours.
    Le rebond des cours pétroliers, qui regagnent de 0,3% à 0,5%, est également
susceptible de tirer vers le haut le marché actions.
    Au vu des premières indications disponibles, les indices CAC 40,
FTSE 100 et DAX 30 devraient ouvrir en hausse de 0,3% à 0,6%.
    Après avoir bien démarré la séance de mardi, les places européennes se sont
finalement retournées à la baisse, emportées par les valeurs de l'énergie et les
financières, lesquelles ont aussi provoqué le recul marqué de Wall Street.
    La situation n'est pas meilleure en Asie où les actions ont touché dans la
journée un nouveau plus bas de six semaines, les intervenants s'interrogeant de
plus en plus sur l'efficacité des mesures prises par les grandes banques
centrales pour relancer croissance et inflation.
    L'indice MSCI de l'Asie-Pacifique hors Japon est en retrait
de 0,16%, portant son recul depuis la semaine dernière à 4,2%. La Bourse de
Tokyo n'est pas non plus bien orientée avec un indice Nikkei qui perd
0,66% à une demi-heure de la clôture, l'incertitude régnant avant la réunion de
politique monétaire de la Banque du Japon (BoJ) de la semaine prochaine.
    Les marchés ont aussi en ligne de mire la réunion de la Réserve fédérale la
semaine prochaine, jugeant qu'il est fort peu probable qu'elle aboutisse à un
changement des taux directeurs à la suite des dernières déclarations de
responsables de la banque centrale. 
    Témoin de l'embarras du marché, l'indice de volatilité du CBOE a
atteint son niveau le plus élevé en trois mois. Il a terminé mardi sur une
hausse marquée de près de 18%.
    La hausse des rendements obligataires n'est pas de bon augure non plus pour
les Bourses: le rendement du 30 ans japonais a touché un pic de six
mois et celui du 10 ans américain un sommet de trois mois, alors
même que les intervenants ne voient pas la Fed remonter les taux la semaine
prochaine.
    Le fait que la BoJ veuille prendre des mesures en vue de pentifier la courbe
des rendements et la déception causée par l'inaction de la Banque centrale
européenne (BCE) la semaine dernière expliquent aussi cette tension des
rendements obligataires.
    Sur le marché des changes, le dollar, un moment soutenu par la perspective
de voir malgré tout la Fed relever les taux d'ici la fin de l'année, était en
léger recul face à un panier de monnaies de référence.     

    
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU MERCREDI 14 SEPTEMBRE:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                  PÉRIODE       CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 FR      06h45  Inflation                   août (déf.)   +0,4%         -0,4%
                variation annuelle                        +0,4%         +0,4%
 GB      08h30  Demandeurs d'emploi         août          +1.800        -8.600
                Taux de chômage                           4,9%          4,9%
 EZ      09h00  Production industrielle     juillet       -0,9%         +0,6%
                variation annuelle                        -0,7%         +0,4%
 US      12h30  Prix à l'importation        août          -0,1%         +0,1%
                Prix à l'exportation                      +0,1%         +0,2%
 
    VALEURS À SUIVRE:
    * SFR GROUP. L'Autorité de la concurrence pourrait infliger
jusqu'à 500 millions d'euros d'amende à Numericable pour avoir pris le contrôle
de SFR avant d'avoir l'autorisation de le faire, selon le site internet des
Echos. SFR a par ailleurs annoncé mardi que François Vauthier,
actuel responsable du contrôle financier de sa maison-mère Altice,
remplacerait dans quelques semaines Jean Raby à la direction financière de
l'opérateur télécoms. 
    
    * GROUPE ADP a annoncé mardi une baisse de 1,6% du trafic de Paris
Aéroport en août sous le coup d'un recul à Roissy lié en particulier aux
liaisons avec l'Asie-Pacifique. 
    
    * ALSTOM a confirmé mardi s'être engagé dans des discussions avec
le gouvernement français sur l'avenir de son site de Belfort et a souligné
qu'aucune décision ne serait prise avant leur conclusion. 
    
    * BAYER devrait annoncer mercredi l'acquisition de l'américain
MONSANTO pour plus de 66 milliards de dollars (58,85 milliards d'euros),
ce qui serait la plus grosse opération de l'année dans le secteur des
fusions-acquisitions, a-t-on appris auprès de personnes proches du dossier.
 
    
    * RICHEMONT a fait état d'un recul plus marqué que prévu de ses
ventes sur les cinq mois à fin août, le groupe suisse, numéro deux mondial du
luxe, ajoutant que les conditions d'activité difficiles prévalant actuellement
devraient persister en septembre. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Wilfrid Exbrayat, édité par Benoît Van Overstraeten)