La Grèce se dit soutenue par la BCE sur ses objectifs d'excédent

mardi 13 septembre 2016 16h03
 

ATHENES, 13 septembre (Reuters) - La Grèce prévoit de dégager un excédent budgétaire primaire - soit hors service de la dette - de 0,8% cette année, a déclaré mardi un responsable de sa banque centrale, ajoutant que la Banque centrale européenne (BCE) soutenait les efforts d'Athènes visant à réduire l'objectif d'excédent primaire au-delà de 2018, pour l'instant fixé à 3,5% du produit intérieur brut (PIB).

"La BCE est avec nous à 100% (...) mais c'est à l'Eurogroupe de décider", a dit à la presse ce responsable, qui a requis l'anonymat.

La croissance de l'économie grecque devrait atteindre 2,5% en 2017, un chiffre inférieur à celui de 2,7% prévu par les bailleurs de fonds internationaux, a-t-il ajouté, après une réunion avec des représentants des créanciers actuellement à Athènes.

"Pour 2017, nous prévoyons une croissance de 2,5%, principalement grâce à l'investissement étranger, à condition que les privatisations se déroulent comme prévu", a-t-il précisé.

(Lefteris Papadimas; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)