** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 13 septembre 2016 07h58
 

PARIS, 13 septembre (Reuters) - Après trois séances consécutives de baisse, les principales
Bourses européennes sont attendues en hausse modérée mardi à l'ouverture, dans la foulée du
rebond de Wall Street la veille, où les investisseurs ont bien réagi aux déclarations de divers
responsables de la Réserve fédérale, et surtout de la "colombe" Lael Brainard, qui semblent
écarter le risque d'une remontée des taux d'intérêt dès la semaine prochaine.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner
jusqu'à 1,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort autour de 1,0% et le FTSE à Londres
 jusqu'à 0,5%. Sur les trois dernières séances, le CAC 40 a perdu un total cumulé de
2,6%.
    La Bourse de Tokyo est en légère hausse, les gains du marché actions japonais étant limités
par les incertitudes concernant les décisions que pourraient éventuellement prendre la Banque du
Japon pour assouplir encore une politique monétaire déjà très accommodante. L'indice MSCI
regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon), qui avait plongé de
2,4% lundi, avance de 0,3%.
    Lundi, Wall Street a gagné autour de 1,5% après les déclarations de la gouverneure de la Fed
Lael Brainard, venues apporter un contre-point aux propos tenus la semaine dernière par Eric
Rosengren, président de la Fed de Boston, disant que la banque centrale prendrait des risques si
elle attendait trop longtemps pour resserrer sa politique monétaire. 
    Lael Brainard, farouche partisane de la politique de taux ultra-bas de la banque centrale, a
déclaré que cette dernière devait prendre garde à ne pas retirer le stimulant monétaire trop tôt
en raison de faiblesses potentielles du marché du travail et des risques conjoncturels à
l'étranger. "L'heure est à la prudence pour ce qui concerne le retrait du côté accommodant de la
politique monétaire", a-t-elle dit. 
    "On peut s'en tenir à notre scénario de base selon lequel la Fed ne relèvera pas ses taux en
septembre. Toutes ces discussions au sujet d'une possible hausse des taux en septembre se sont
relevées être du vent", a dit Koichi Yoshikawa, responsable chez Standard Chartered à Tokyo.
    Les investisseurs ne semblent guère réagir à une série d'indicateurs macro-économiques
chinois plutôt meilleurs que prévu. Dans la matinée, l'institut allemand ZEW
publiera son indice de confiance des investisseurs pour le mois de septembre.
    Les cours du pétrole sont en baisse de moins de 1%, sous le coup d'un mouvement de prises de
bénéfices après leurs gains de la veille.
    L'indice dollar se stabilise après son décrochage de la veille suite aux déclarations
de Lael Brainard.
    
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU MARDI 13 SEPTEMBRE:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 DE      06h00  Inflation IPCH définitive      août        -0,1%         -0,1%
                variation annuelle                         0,3%          0,3%
         09h00  Indice ZEW du sentiment        septembre   2,5           0,5
                économique                                               
 GB      08h30  Indice des prix de détail      août        +0,4%         -0,1%
                variation annuelle                         +0,7%         +0,6%
 US      18h00  Budget fédéral                 août        -$108,0 mds   -$113,0
                                                                         mds
 
    VALEURS À SUIVRE
    * AIR LIQUIDE a annoncé une augmentation de capital de quelque 3,3 milliards
d'euros, une opération destinée à contribuer au financement de l'acquisition d'Airgas pour 13,4
milliards de dollars (11,9 milliards d'euros). 
    * PERNOD RICARD. Jefferies relève sa recommandation à achat.
    * PSA discute avec plusieurs villes, dont Los Angeles, du lancement d'un service
d'autopartage en partenariat avec le groupe Bolloré, a déclaré lundi le président du
directoire du constructeur automobile français. 
    * ATOS a annoncé lundi un accord de rachat d'actions pour acquérir Anthelio
Healthcare Solutions (Anthelio), spécialiste américain des solutions technologiques dans le
domaine de la santé, pour une valeur d'entreprise de 275 millions de dollars. 
    * ABN AMRO. Après avoir réussi à redresser la banque, le président du directoire
Gerrit Zalm, ancien ministre néerlandais des Finances, démissionnera l'an prochain sans aller au
terme de son mandat qui court jusqu'en 2018, a annoncé l'établissement mardi.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoît Van Overstraeten, édité par Véronique Tison)