Lanceur réutilisable-Bezos compte faire concurrence à SpaceX

lundi 12 septembre 2016 19h00
 

CAP CANAVERAL, Floride, 12 septembre (Reuters) - Jeff Bezos a dévoilé lundi un projet de nouveau lanceur réutilisable, appelé à faire concurrence d'ici la fin de la décennie à la société SpaceX d'Elon Musk sur le marché des mises en orbite de satellites commerciaux.

La société spatiale de Jeff Bezos, Blue Origin, met au point deux versions de la fusée, appelée New Glenn, par allusion à John Glenn, premier Américain à avoir tourné en orbite autour de la Terre et dernier survivant de l'équipe de sept astronautes de la mission Mercury.

"New Glenn est conçu pour lancer des satellites commerciaux et pour envoyer des hommes dans l'espace", a expliqué Jeff Bezos, par ailleurs fondateur et patron d'Amazon, dans un courriel adressé lundi à Reuters.

Les deux versions du lanceur New Glenn comprendront un premier étage propulsé par sept moteurs BE-4 fonctionnant au méthane. Blue Origin construit un pas de tir et un centre d'essai à la base aérienne de Cap Canaveral en Floride, ainsi qu'une usine de fabrication de fusées sur le centre spatial Kennedy de la Nasa, tout près de là.

L'objectif de Blue Origin est de réutiliser le premier étage des fusées, qui devra être capable de regagner le pas de tir, ce qu'Elon Musk entreprend déjà de faire avec ses lanceurs Falcon. Jusqu'à présent, SpaceX a réussi à récupérer six lanceurs -- deux fois à terre et quatre fois sur une plate-forme dans l'Atlantique.

SpaceX devait procéder à un septième tir avec retour du lanceur, le 3 septembre, mais sa fusée a été détruite par une explosion 48 heures avant le décollage. (Irene Klotz; Eric Faye pour le service français)