L'UE augmente ses fonds consacrés à la crise migratoire

lundi 12 septembre 2016 18h43
 

BRUXELLES, 12 septembre (Reuters) - Les pays membres de l'Union européenne ont convenu lundi de réduire le budget alloué aux régions pauvres du bloc, principalement en Europe orientale, tout en augmentant les fonds consacrés à la gestion des flux migratoires et à la croissance.

Les gouvernements de l'UE ont validé une proposition de la Commission d'accroître les fonds consacrés à la crise migratoire dans le budget européen de 2017, qui seront relevés de 25% par rapport au budget 2016, précise une note du Conseil européen.

Le budget alloué aux migrations et à la sécurité s'élèvera au total l'an prochain à 5,2 milliards d'euros. Ces fonds serviront à renforcer les frontières extérieures de l'UE, réinstaller les demandeurs d'asile ou intégrer les migrants, tandis que 2,2 milliards d'euros supplémentaires seront consacrés à l'action extérieure de l'UE visant à réduire les départs de migrants vers l'Europe.

Les gouvernements ont également approuvé une hausse de 9%, dans le budget 2017, à 19 milliards d'euros, des fonds consacrés aux projets visant à stimuler la croissance et créer de l'emploi.

Pour équilibrer le budget, les pays membres ont convenu de réduire les aides régionales, qui baisseront de près de 24% sur un an par rapport à 2016.

(Francesco Guarascio; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)