Telenor vend sur le marché 8,1% de Vimpelcom

lundi 12 septembre 2016 12h44
 

12 septembre (Reuters) - L'opérateur télécoms norvégien Telenor a annoncé lundi son intention de vendre une participation de 8,1% dans Vimpelcom, d'une valeur d'environ 555 millions de dollars (495 millions d'euros) au cours de clôture de vendredi, via un placement sur le marché.

Vimpelcom, un opérateur télécoms surtout présent en Russie, a son siège à Amsterdam mais est coté sur le Nasdaq américain.

Dans son communiqué, Telenor dit également envisager d'émettre, pour un montant allant jusqu'à un milliard de dollars, des obligations qui seraient convertibles en actions Vimpelcom au bout de trois ans.

Telenor avait annoncé en octobre 2015 son intention de se défaire de sa participation de 33% dans Vimpelcom mais n'a toujours pas trouvé d'acquéreur.

Morgan Stanley et J.P. Morgan seront coordinateurs globaux et chefs de file du placement, Citigroup et Credit Suisse étant teneurs de livres associés, a précisé le groupe norvégien.

L'offre porte sur 142,5 millions d'ADS (American depository shares)de Vimpelcom, soit environ le quart de la participation totale de Telenor dans le groupe. Une surallocation portant sur 21,38 millions d'ADS supplémentaires est également prévue.

En février, Vimpelcom avait accepté de payer 795 millions de dollars pour mettre fin à des enquêtes des autorités américaines et néerlandaises sur des soupçons de corruption en Ouzbékistan.

Telenor, contrôlé à hauteur de 54% par l'Etat norvégien, est en conflit ouvert avec l'autre actionnaire principal de Vimpelcom, l'oligarque russe Mikhaïl Fridman. (Terje Solsvik, Véronique Tison pour le service français)