Berlin-La facture post-Brexit de l'UE pourrait augmenter de 4,5 mds

dimanche 11 septembre 2016 16h27
 

BERLIN, 11 septembre (Reuters) - L'Allemagne risque de devoir contribuer à hauteur de 4,5 milliards d'euros de plus au budget de l'Union européenne (UE) en 2019 puis en 2020, une fois que la Grande-Bretagne en sera partie, selon un rapport interne du ministère des Finances allemand publié samedi.

L'Allemagne, première économie européenne, assure déjà la plus importante contribution nette au budget de l'UE chaque année, soit plus de 15 milliards d'euros.

Selon Der Spiegel, qui cite le rapport des Finances, la future "perte du deuxième contributeur net", à savoir la Grande-Bretagne, implique que la participation de l'Allemagne au Produit intérieur brut (PIB) de l'UE passerait de 21% à 25%.

En 2015, l'Allemagne a été contributrice nette au budget de l'UE à hauteur de 15,6 milliards d'euros, suivie de la Grande-Bretagne (12,7 milliards). C'est la Pologne qui a le plus bénéficié de l'UE, avec une allocation nette de 10,4 milliards d'euros.

(Erik Kirschbaum, Wilfrid Exbrayat pour le service français)