Les stocks des grossistes inchangés en juillet aux USA

vendredi 9 septembre 2016 16h31
 

WASHINGTON, 9 septembre (Reuters) - Les stocks des grossistes n'ont pas varié en juillet aux Etats-Unis et leurs ventes se sont contractées, ce qui pourrait annoncer une contribution limitée de la reconstitution des stocks à la croissance de l'économie américaine au troisième trimestre.

Cette stabilité des stocks intervient après une progression de 0,3% en juin, selon les données publiées vendredi par le département du Commerce, qui avait déjà évoqué des stocks inchangés en juillet dans ses indicateurs avancés publiés le mois dernier.

La composante des stocks des grossistes entrant dans le calcul du produit intérieur brut (PIB), c'est-à-dire hors automobile, est elle aussi restée stable en juillet.

La contraction des stocks des entreprises a été l'un des principaux freins à la croissance économique au deuxième trimestre aux Etats-Unis, avec une contribution négative de 1,3 point. Le PIB américain n'a progressé que de 1,1% en rythme annualisé sur la période avril-juin.

Les ventes des grossistes ont baissé de 0,4% en juillet, leur plus fort recul depuis janvier, après une hausse de 1,7% en juin. Elles ont été pénalisées par une baisse de 3,5% des ventes de pétrole en gros et de 0,3% dans le secteur automobile.

Au rythme de ventes de juillet, il faudrait 1,34 mois aux grossistes pour écouler leurs stocks, contre 1,33 mois en juin. Même si ce ratio a baissé depuis le pic à 1,37 mois atteint en janvier, il demeure relativement élevé et donne à penser que le déstockage par les grossistes pourrait se poursuivre. (Lucia Mutikani; Bertrand Boucey pour le service français)