Plainte de £14 mds contre Mastercard en Grande-Bretagne

vendredi 9 septembre 2016 11h40
 

LONDRES, 9 septembre (Reuters) - Quelque 46 millions de personnes en Grande-Bretagne pourraient être les bénéficiaires d'une action en justice contre Mastercard, dans laquelle il est réclamé 14 milliards de livres (16,5 milliards d'euros) de dommages et intérêts au numéro deux mondial des cartes de crédit et de débit.

Ce dernier est accusé d'avoir facturé des tarifs excessifs pendant 16 ans, entre 1992 et 2008, selon des documents transmis jeudi au Competition Appeal Tribunal (CAT), l'instance d'appel des dossiers de concurrence en Grande-Bretagne.

Le dossier est porté par un ancien médiateur en chef des services financiers en Grande-Bretagne, qui affirme que la société américaine a fixé des tarifs excessifs, contraires à la réglementation, aux magasins où il était possible de payer avec des cartes Mastercard.

Pour compenser ces coûts, est-il précisé, les magasins ont alors augmenté les prix de leurs produits.

Dans un communiqué, Mastercard dit ne pas avoir mal agi. "Nous continuons d'être fermement en désaccord avec les fondements de cette plainte et nous avons l'intention de nous y opposer vigoureusement".

L'action en justice intervient deux années après que les autorités de la concurrence européenne ont établi que les tarifs imposés par Mastercard aux magasins possédant des systèmes de paiement étaient trop élevés.

Selon le cabinet d'avocats Quinn Emmanuel, il s'agit de la plus grosse somme jamais réclamée en Grande-Bretagne dans une plainte de dommages et intérêts.

Si la somme de 14 milliards de livres était répartie équitablement entre toutes les personnes susceptibles de demander des comptes à Mastercard, chacune d'entre elles recevrait plus de 300 livres, selon un calcul fait par Reuters. (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)