Affaire Takata-BMW rappelle 111.000 voitures au Japon

vendredi 9 septembre 2016 09h02
 

TOKYO, 9 septembre (Reuters) - BMW a rappelé vendredi 110.000 voitures au Japon en raison d'airbags potentiellement défectueux fabriqués par l'équipementier Takata .

Selon un document du ministère des Transports japonais, le rappel porte sur 44 modèles produits de 2004 à 2012 et les airbags concernés sont ceux montés côté passager.

Des airbags Takata défectueux ont été mis en cause dans 14 décès et 150 cas de blessures au moins dans le monde entier, le gaz employé pour leur gonflement ayant tendance à exploser à la suite d'une exposition prolongée à la chaleur ou à l'humidité en projetant des morceaux de métal dans l'habitacle.

Le ministère des Transports japonais avait ordonné en mai le rappel de sept millions de véhicules de plus par vagues d'ici à 2019, à la suite d'un rappel élargi aux Etats-Unis.

(Naomi Tajitsu, Wilfrid Exbrayat pour le service français)