Le Tribunal de l'UE confirme les amendes infligées à Lundbeck

jeudi 8 septembre 2016 16h59
 

LUXEMBOURG, 8 septembre (Reuters) - Le Tribunal de l'Union européenne a confirmé jeudi les amendes de près de 150 millions d'euros infligées au laboratoire danois Lundbeck et à cinq génériqueurs dans le cadre de l'entente visant à retarder la commercialisation de génériques de l'antidépresseur citalopram.

Lundbeck et les autres laboratoires avaient été sanctionnés en 2013 par la Commission européenne, qui reprochait au groupe danois d'avoir versé aux concurrents concernés des paiements importants et d'autres incitations en contrepartie de leur engagement à ne pas entrer sur le marché du citalopram.

Le laboratoire danois avait ainsi voulu contrer les effets de l'expiration du brevet de base sur la molécule du citalopram, qu'il avait développée à la fin des années 1970 avant de faire breveter le médicament antidépresseur la contenant, explique le Tribunal dans un communiqué.

(Foo Yun Chee; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)