Pays-Bas-Le ministre des Finances veut baisser les primes

jeudi 8 septembre 2016 10h05
 

AMSTERDAM, 8 septembre (Reuters) - Le ministre néerlandais des Finances, Jeroen Dijsselbloem, souhaite que les primes des dirigeants des entreprises de son pays soient plafonnées à 20% de leur salaire de base.

L'Union européenne a fixé à 100% le plafond des primes dans le secteur financier dans le sillage de la crise de 2008 afin de limiter la prise de risques. Le gouvernement néerlandais est allé plus loin en limitant les primes des banquiers à 20% de leur salaire.

Cette règle devrait être étendue à tous les secteurs, écrit Jeroen Dijsselbloem dans une tribune publiée par le quotidien De Volkskrant, en faisant valoir que la rémunération totale des dirigeants néerlandais a plus que doublé en 20 ans.

Les dirigeants de groupes comme Heineken, Unilever ou le distributeur Ahold gagnent plus de 100 fois plus que la plupart de leurs employés, souligne le président de l'Eurogroupe.

Le plafond des primes dans le secteur financier a eu, selon lui, un effet positif.

"Il est temps de généraliser cette pratique à l'ensemble du secteur privé", écrit-il.

Il ne recommande pas une loi mais souhaite voir les entreprises se plier d'elles-mêmes à cette règle, saluant certains investisseurs institutionnels comme le fonds de pension PGGM pour s'être engagés dans cette voie. (Toby Sterling; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)