LEAD 1-France-Deux candidats à la reprise des chantiers navals STX

mercredi 7 septembre 2016 13h09
 

* Des négociations exclusives avec un consortium

* La maison-mère coréenne placée en liquidation?

* Le carnet de commandes de Saint-Nazaire est plein (Actualisé avec précisions sur les négociations)

NANTES, 7 septembre (Reuters) - Deux candidats se sont manifestés pour la reprise des chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), alors que leur maison-mère coréenne STX doit présenter vendredi un important plan de restructuration à la justice sud-coréenne, a-t-on appris mercredi au ministère de l'Economie et des Finances.

"Le gouvernement mène des discussions approfondies avec un consortium d'acheteurs intéressés, dont un industriel du secteur de la construction navale civile", précise-t-on de source proche du ministère, confirmant des informations de Ouest-France. "Il existe un autre candidat à la reprise, ce qui est en soi une bonne nouvelle pour les Chantiers, qui suscitent un réel intérêt de la part d'acteurs crédibles."

Bercy explique que ces discussions "sont menées de manière proactive et en anticipation du processus de cession en Corée".

Vendredi prochain, l'administrateur judiciaire nommé par le tribunal coréen présentera un rapport sur la base duquel le tribunal évaluera si un redressement est possible ou si la société doit être liquidée.

"Les intentions de l'administrateur judiciaire sont connues puisque, avec l'accord du tribunal, il a pris les dispositions nécessaires pour lancer un processus de cession", dit la source proche du ministère français de l'Economie et des Finances.

Mais si le 9 septembre sera une "étape importante", ce ne sera pas la date du choix d'un repreneur, ajoute la source.   Suite...