BOURSE-Engie et EDF en baisse, dégradés par Goldman Sachs

mercredi 7 septembre 2016 13h13
 

PARIS, 7 septembre (Reuters) - Les actions Engie et EDF sont en nette baisse mercredi à la Bourse de Paris, pénalisées par une note de Goldman Sachs, qui a abaissé sa recommandation sur les deux titres.

A 13h00, Engie recule de 1,46% à 14,545 euros et signe la plus forte baisse du CAC 40 qui avance de 0,29% à 4.543,02 points.

De son côté, EDF, deuxième plus forte baisse du SBF 120 (+0,27%), recule de 2,02% à 11,655 euros dans des volumes en ligne avec le marché.

Dans une note, Goldman Sachs dit s'attendre à ce qu'Engie affiche une croissance inférieure au secteur avec des bénéfices par action pratiquement nuls sur la période 2016-2020.

"Nous restons négatifs sur les prix du gaz et anticipons une offre excédentaire au-delà de 2020", ajoute-t-il.

Dans ce contexte, le broker a abaissé sa recommandation de "acheter" à "neutre" sur le titre avec un objectif de cours de 14,7 euros contre 16,4 euros.

Concernant EDF, Goldman Sachs souligne que la combinaison d'une importante baisse des bénéfices attendus, des flux de trésorerie négatifs ainsi qu'une potentielle augmentation de provisions sur le nucléaire devraient accroître la pression sur le bilan de la société, déjà dégradé.

"Nous voyons des risques quant à une possible augmentation des provisions liées au nucléaire", explique le broker.

"Nous anticipons une révision à la baisse des prévisions pour les prochains trimestres", ajoute Goldman Sachs, qui a abaissé sa recommandation de "neutre" à "vendre" sur le titre, avec un objectif de cours ramené de 12,0 à 10,5 euros. (Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)