Australie - Un quart de siècle sans récession

mercredi 7 septembre 2016 07h27
 

par Wayne Cole

SYDNEY, 7 septembre (Reuters) - L'Australie a connu au deuxième trimestre sa croissance en rythme annuel la plus prononcée depuis quatre ans, ce pays riche en ressources naturelles ayant ainsi connu un quart de siècle sans la moindre récession.

Un bond des exportations compensant une performance locale en demi-teinte a permis à l'Australie de dégager une croissance de 3,3% en rythme annuel contre 2,9% le trimestre précédent.

Une augmentation de la dépense publique et une croissance modeste de l'immobilier et des dépenses des ménages ont contrebalancé une nouvelle contraction marquée d'un secteur minier qui freine l'expansion économique depuis maintenant plus de trois ans.

En revanche, le commerce international a représenté pas moins de 2,2 points de croissance en rythme annuel.

Au plan intérieur, la croissance de la demande finale n'a été que de 1,2% et celle de la consommation des ménages de 1,6%.

La performance du PIB australien laisse également penser qu'elle reste insuffisante pour relancer l'inflation, la principale composante prix du Produit intérieur brut (PIB) n'ayant progressé que de 0,3% annuellement.

"L'inflation est basse depuis trop longtemps, ce qui peut plaider pour une baisse des taux en novembre", constate Shane Oliver, chef économiste d'AMP Capital Investors. "Encore que la décision doive être serrée".

La Banque de Réserve d'Australie (RBA) avait ramené son taux d'intervention à un plus bas record de 1,5% en août, évoquant la nécessité d'une "croissance encore plus forte" et expliquant ainsi pourquoi elle pourrait à nouveau le réduire.

Quoi qu'il en soit, la croissance de l'Australie peut faire des envieux: les Etats-Unis n'ont réalisé que 1,2%, l'Union européenne 1,6% et la Grande-Bretagne 2,2%. Elle bat même les 3,1% de croissance de l'Allemagne.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)