CORR-Liaison ferroviaire coupée entre Côte d'Ivoire et Burkina

mercredi 7 septembre 2016 20h34
 

(Bien lire "partiellement" au §1, et délai de réparation §2)

ABIDJAN, 7 septembre (Reuters) - Un pont ferroviaire reliant la Côte d'Ivoire au Burkina Faso s'est effondré partiellement mardi, a annoncé Sitarail, une division de la filiale de transport et de logistique du groupe Bolloré.

Un responsable de Sitarail (Société internationale de transport africain par rail) a dit espérer que la liaison ferroviaire entre les deux pays serait rétablie d'ici à la fin du mois.

L'effondrement d'une section du pont traversant le fleuve Nzi, près de Dimbokro dans le centre de la Côte d'Ivoire, n'a fait aucun blessé. Des responsables sont en train d'évaluer les dégâts avant de commencer les réparations, a déclaré la Sitarail dans un communiqué.

La construction du chemin de fer remonte à la colonisation française et visait à relier le port d'Abidjan à Niamey, au Niger, en passant par la capitale burkinabé, Ouagadougou.

Le Burkina Faso exporte du coton et du manganèse vers Abidjan par la voie ferrée longue de 1.260 km et importe du pétrole, du ciment, des engrais ainsi que d'autres marchandises.

En 2015, 200.000 personnes et 900.000 tonnes de marchandises ont transité par cette voie, précise Sitarail. (Ange Aboa; Julie Carriat pour le service français)