UniCredit va probablement augmenter son capital-Renzi

mardi 6 septembre 2016 20h10
 

ROME, 6 septembre (Reuters) - UniCredit va vraisemblablement se mettre en quête de capitaux frais, a déclaré mardi le président du Conseil italien Matteo Renzi, qui a ajouté qu'une autre banque du pays, Banca Monte dei Paschi di Siena allait bien procéder à son augmentation de capital d'ici la fin de l'année.

Fin juillet, Monte Paschi, la troisième banque italienne et la plus vieille du monde, a annoncé un plan de sauvetage prévoyant un appel au marché de cinq milliards d'euros et la cession de créances douteuses pour 9,2 milliards.

La banque, l'une des rares à avoir échoué aux derniers tests de résistance menés par l'Autorité bancaire européenne (ABE), doit normalement mener à bien son augmentation de capital d'ici la fin de 2016 mais plusieurs sources bancaires ont récemment dit que l'opération pourrait être repoussée au début de 2017.

"Les conditions sont réunies pour que l'augmentation de capital de Monte Paschi puisse avoir lieu cette année", a déclaré Matteo Renzi lors d'un entretien accordé à la télévision publique RAI.

UniCredit, qui a réalisé les sixièmes plus mauvais résultats des "stress tests" menés auprès de 51 banques par l'ABE, a un déficit de fonds propres estimé à entre sept et huit milliards d'euros.

La première banque italienne par les actifs entend également combler ce trou par des cessions d'actifs, dont, peut-être, sa filiale polonaise Pekao. (Giuseppe Fonte, Benoit Van Overstraeten pour le service français)