UE-Les ministres discuteront d'un fonds de crise de la zone euro

mardi 6 septembre 2016 17h44
 

BRUXELLES, 6 septembre (Reuters) - La création d'un fonds destiné à aider la zone euro à amortir les chocs financiers sera à l'ordre du jour des discussions entre les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales de l'Union européenne (UE) vendredi.

Il manque à la zone euro deux éléments pour assurer le bon fonctionnement de l'union monétaire de ses 19 membres, souligne le présidence slovaque de l'UE dans une note préparée en vue de la réunion des ministres vendredi et samedi à Bratislava.

Le premier est une fonction d'assurance, qui permettrait un transfert d'argent des pays de la zone qui prospèrent vers les pays en difficulté. Le deuxième est une fonction de stabilisation, qui amortirait les chocs subis par la zone euro dans son ensemble. Une "capacité budgétaire" de la zone euro, selon le jargon européen, répondrait aux deux fonctions.

"L'existence d'une capacité budgétaire (...) détendrait la pression exercée sur la banque centrale pour qu'elle s'engage dans une politique monétaire non-conventionelle", lit-on dans le document slovaque.

L'idée d'une telle "capacité budgétaire" circule depuis la crise de la dette souveraine en 2012 et s'inscrit dans le cadre des projets d'intégration économique à moyen et long termes.

Le fonds pourrait prendre la forme d'un mécanisme européen d'assurance chômage qui viendrait compléter les systèmes nationaux, précise le document. Cela permettrait aux pays ayant accumulé des excédents budgétaires pendant les années fastes de venir en aide aux pays en récession pour combler leurs déficits.

Il pourrait être financé à l'aide de contributions annuelles. Les montants à verser seraient par exemple liés à l'"output gap" (écart entre la production réelle et la production potentielle) ou bien au taux de chômage d'un pays donné. (Jan Strupczewski, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)