La Carinthie présente son offre de rachat des titres Heta

mardi 6 septembre 2016 12h02
 

VIENNE, 6 septembre (Reuters) - Les créanciers de la structure de défaisance Heta Asset Resolution ont reçu mardi une offre formelle de remboursement avec une décote, dont le rejet pourrait provoquer la faillite de la province autrichienne de Carinthie.

Heta Asset Resolution a été mise en place à la suite de la faillite de l'établissement local Hypo Alpe Adria.

L'offre de rachat d'environ 11 milliards d'euros d'obligations de la "bad bank" fait suite au nouveau régime du "bail-in" européen qui veut que les créanciers obligataires et certains gros déposants, plutôt que le contribuable, contribuent au renflouement des banques en difficulté.

"Nous sommes convaincus que l'offre sera bien reçue et que la Carinthie sera définitivement libérée d'une grande menace", a dit Gaby Schaunig, ministre des Finances de la province.

Le gouvernement autrichien et la Carinthie ont conclu un accord de principe avec les créanciers de la banque, dont Commerzbank et Dexia Kommunalbank, en mai à la suite du rejet d'une première proposition faite en mars.

Dans le cadre de la nouvelle offre, la Carinthie, aidée par des prêts du gouvernement fédéral, propose un remboursement de 75% de la valeur nominale des obligations aux créanciers prioritaires et de 30% aux créanciers non prioritaires.

Avec une population de 560.000 habitants et un budget annuel d'un peu plus de deux milliards d'euros, la Carinthie risque la faillite si elle ne parvient par à un accord pour régler la plus grosse catastrophe financière de l'après-guerre en Autriche. (Kirsti Knolle, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)