Deutsche Telekom dément envisager de se restructurer

mardi 6 septembre 2016 08h50
 

FRANCFORT, 6 septembre (Reuters) - Deutsche Telekom a démenti mardi des informations de presse lui prêtant l'intention de se restructurer avec plusieurs options à l'étude dont la suppression de milliers d'emplois.

Le quotidien économique Handelsblatt affirme que l'opérateur envisage plusieurs pistes, parmi lesquelles la suppression de milliers de postes dans sa branche allemande, un examen de ses actifs en Europe de l'Est et en Grèce et la cession de sa filiale T-Systems.

Le journal cite des sources ayant assisté la semaine dernière a une réunion du directoire et du conseil de surveillance au cours de laquelle une stratégie de réduction des coûts aurait été discutée.

Un porte-parole de Deutsche Telekom a réagi en qualifiant ces informations de dénuées de fondement et en disant que l'opérateur n'avait aucun projet de suppression de postes.

Deutsche Telekom a fait état pour le deuxième trimestre d'un recul des revenus de ses activités mobiles en Allemagne, où il est confronté à la concurrence de Vodafone, et d'une augmentation de ses investissements, notamment pour moderniser ses réseaux.

(Maria Sheahan; Patrick Vignal pour le service français)