GRAPHES -Moins de paris à la baisse du sterling, l'effet Brexit s'estompe

lundi 5 septembre 2016 16h08
 

* Forts rebonds de la livre après des spéculations baissières:

* tmsnrt.rs/2bXR7mB

* Les positions courtes se réduisent: tmsnrt.rs/2c8SiTC

* Les craintes de récession imminente dissipées

par Jamie McGeever et Anirban Nag

LONDRES, 5 septembre (Reuters) - Les intervenants sur le marché des changes ont réduit leurs positions à la baisse sur la livre sterling après une succession d'indicateurs conjoncturels montrant que l'économie britannique avait résisté jusqu'à présent au choc du vote du 23 juin en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

La livre a commencé à remonter après avoir perdu plus de 10% de sa valeur avec le référendum pour un Brexit, les enquêtes sur le climat des affaires, les données sur les ventes au détail, les achats d'automobiles, les exportations, la construction ou les prix de l'immobilier montrant la bonne tenue de la conjoncture au cours de l'été.

La résistance de l'économie britannique, qui a pris les économistes de court et défié une Banque d'Angleterre qui s'était préparée au pire, a aussi déstabilisé des intervenants du marché des changes qui avaient constitué des positions vendeuses record sur la livre dans la perspective d'une poursuite de sa baisse.

Les positions vendeuses nettes sur le sterling ont diminué la semaine dernière pour la première fois en neuf semaines sur le Chicago Mercantile Exchange, selon les données de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).   Suite...