EDF-May promet une décision courant septembre sur Hinkley Point

lundi 5 septembre 2016 14h37
 

HANGZHOU, Chine, 5 septembre (Reuters) - Le Royaume-Uni rendra sa décision sur le projet de construction de réacteurs nucléaires à Hinkley Point courant septembre, a réaffirmé lundi la Première ministre, Theresa May, à l'issue de la réunion du G20 en Chine.

Le président français, François Hollande, a quant à lui déclaré qu'avec la Chine, "nous sommes attentifs à la décision que prendra dans les jours qui viennent la Première ministre britannique".

"C'est un sujet très important qui intéresse la Chine et la France mais aussi le Royaume-Uni parce que c'est son intérêt", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Le projet de construction de deux réacteurs EPR associe EDF et le conglomérat chinois CGN (China General Nuclear). Le groupe français estime le coût du chantier à 18 milliards de livres sterling (environ 21,5 milliards d'euros).

Le nouveau gouvernement britannique avait dans un premier temps annoncé qu'il rendrait sa décision à l'automne. (Equipe de Reuters au G20 de Hangzhou, avec Jean-Baptiste Vey à Paris, édité par Jean-Michel Bélot)