Rome dément vouloir faire appel au MES pour ses banques - source

lundi 5 septembre 2016 11h39
 

ROME, 5 septembre (Reuters) - L'Italie n'a pas l'intention de solliciter le Mécanisme européen de stabilité (MES), le fonds d'urgence de la zone euro, pour renflouer ses banques en difficulté, ont dit lundi des sources gouvernementales, démentant un article de presse.

Le journal la Stampa, citant trois sources proches du dossier, rapporte que le président du Conseil Matteo Renzi envisage de puiser dans le MES pour venir en aide à Banca Monte dei Paschi di Siena.

Des sources du bureau de Matteo Renzi ont dit que le gouvernement "dément catégoriquement des spéculations de presse publiées aujourd'hui sur l'utilisation de fonds MES en Italie. Ces informations ne sont basées sur rien."

Selon la Stampa, le recours au MES pourrait être le "plan B" de Rome, si le projet d'augmentation de capital de cinq milliards d'euros de Monte Paschi ainsi qu'une vente programmée de créances douteuses devaient échouer. (Isla Binnie, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)