CMA CGM dans le rouge au T2, la livraison de navires décalée

vendredi 2 septembre 2016 18h39
 

PARIS, 2 septembre (Reuters) - L'armateur français CMA CGM, numéro trois mondial du transport de conteneurs, a subi une nouvelle perte nette trimestrielle et a dit vendredi qu'il comptait décaler la livraison de navires et réduire ses investissements dans un marché en crise.

Le groupe a accusé au deuxième trimestre une perte nette, part du groupe, de 109 millions de dollars (contre un bénéfice de 156 millions un an plus tôt), hors contribution de l'acquisition de la société singapourienne NOL.

Au premier trimestre, CMA CGM avait affiché une perte nette

de 100 millions de dollars.

Dans un secteur confronté à de faibles taux de fret ces dernières années, beaucoup de lignes de transport maritime sont déficitaires, incitant les grands groupes comme la société marseillaise à faire des économies et à se lancer dans des acquisitions.

"Nous constatons la persistance d'un contexte de marché difficile avec un niveau de taux de fret insuffisant qui pèse sur nos revenus et nos marges", a souligné Rodolphe Saadé, vice-président du groupe, cité dans un communiqué.

L'armateur a précisé que le plan d'économies d'un milliard de dollars sur 18 mois dévoilé fin mai était en oeuvre depuis le 1er juillet et axé sur la réorganisation des lignes du groupe et l'optimisation de ses charges opérationnelles.

"Le groupe a poursuivi sa politique volontariste de maîtrise des coûts (au deuxième trimestre). Les coûts unitaires ont ainsi été réduits de 10,7% grâce à l'effet conjugué de la baisse des prix du fuel et à la gestion rigoureuse des dépenses", a-t-il ajouté dans son communiqué.

En complément du plan "Agility", CMA CGM a décalé la livraison de certains navires à 2017 et réduit son programme d'investissement, sans plus de précisions.   Suite...